Nettoyons nature ! 24/09/21

Nettoyons nature ! 24/09/21

28 septembre 2021 Non Par Anne-Claire Defontaine

Vendredi 24 septembre, nous avons participé à l’opération « Nettoyons la nature » organisée par les supermarchés E.Leclerc.

Le matin, avant de partir ramasser les déchets dans les rues avoisinant l’école, nous nous sommes questionnés sur ce qu’était un déchet. Le dictionnaire nous a indiqué : Déchet : ce que l’on jette, que l’on ne peut plus utiliser. Les élèves ont donné de nombreux exemples, et T. (GS) a ajouté qu’un déchet, c’était « quelque chose qui n’est pas bon pour la nature ».

Après les consignes de sécurité et d’organisation, nous nous sommes mis par groupes de 4-5 élèves. Chaque élève a enfilé sa chasuble pour être bien repérable, et ses gants pour ne pas se salir les mains. Cela nous a transformés en « chevaliers » (M. (CP)) : chevaliers de la nature, une belle mission !

Pendant 1h30, nous avons arpenté le quartier et ramassé une quantité incroyable de déchets, et notamment de mégots ! Les enfants étaient très motivés et fiers de leur action.

L’après-midi, nous nous sommes questionnés sur ce que devenaient les déchets lorsque personne ne les ramasse. Les élèves ont ainsi découvert que les déchets vont disparaitre, se dégrader, petit à petit.

En lien avec notre projet d’année autour du temps, nous avons alors parlé du temps que mettent les déchets à se dégrader (quelques mois pour un mouchoir, 5 ans pour un mégot ou un papier de bonbon, …, 4 000 ans pour une bouteille en verre !).

Pour mieux visualiser ces durées, nous avons été les comparer avec notre poutre du temps (calendrier linéaire qui représente l’année scolaire sur plusieurs mètres dans le couloir). Ainsi, avec de la laine, nous avons matérialisé la durée de dégradation d’un mouchoir, d’un mégot ou encore d’une pelure de fruit : impressionnant ! Surtout lorsque l’on sait que ce sont les déchets qui se dégradent le plus vite.

Des élèves ont aussi noté que 5 ans c’était leur âge : un papier de bonbon ou un mégot abandonné à leur naissance était donc seulement en train de disparaitre aujourd’hui.

Enfin, nous nous sommes demandé ce que nous pourrions faire pour faire changer les choses et voici les réponses des élèves : jeter les déchets à la poubelle ; et s’il n’y a pas de poubelle, les garder dans une poche en attendant d’en trouver une.

Les élèves, s’ils ne l’étaient pas déjà, sont désormais motivés à protéger leur planète. Bravo à eux !

Et bien sûr, merci aux parents accompagnateurs !